Les vacances des enfants ont du bon, surtout quand ils les passent chez les grand-parents! Du coup, à nous les soirées en amoureux et les essais de restos. Celui-ci est un véritable coup de foudre. Concours de circonstances: des copains qui habitent dans le quartier nous en parlent de manière élogieuse, le site du Fooding confirme: ni une ni deux, Chéri-Bibi réserve!

MOMOKA 003

Tout nous a plu & nous n'avons qu'une envie: y retourner.

16 couverts dans ce restaurant de poche donc il faut mieux réserver. Une déco minimaliste quasi inexistante mais une atmosphère agréable, authentique & dépaysante. On a un petit faible pour la table le long de la vitre ou alors celle proche du comptoir d'où on peut voir officier la chef Masayo. Sa cuisine est moitié plus petite que la mienne mais ses réalisations 100 fois supérieures. C'est d'ailleurs le seul hic de la soirée: ça va être très difficile maintenant pour moi de négocier une grande cuisine auprès de Chéri-Bibi!!!

3 menus le soir à 39, 49 et 68 euros. Compter 35 à 50 euros à la carte. Nous avons opté pour le menu dégustation selon l'humeur du chef à 68 euros. Voilà ce que cela donnait fin février 2012:

Ratatouille japonaise servie froide. On a bien retrouvé les poivrons, l'aubergine & les oignons. On a reconnu les navets, le concombre, les champignons et les brocolis. Pour ce qui est du reste, nous sommes allés de surprise en surprise ... Nous avons beaucoup aimé.

MOMOKA 004

Maquereau. Sans doute mariné, émincé finement, servi avec quelques pousses vertes & un condiment acidulé ... Excellent & pourtant je suis loin d'être une fan de ce poisson! Difficile de vous en dire plus car tout au long du menu, seul l'ingrédient principal du plat nous était énoncé au moment du service.

MOMOKA 005

Saumon. Là encore servi froid sur une fine julienne croquante de légumes avec une délicieuse sauce sucrée - salée.

MOMOKA 007

Gambas & sole au bouillon. Servi chaud dans un bouillon à base de champignons avec un condiment similaire à celui servi avec le maquereau. Excellent.

MOMOKA 009

Dorade. Pour moi, tout le raffinement de la cuisine de Masayo était dans ce plat avec la dorade finement tranchée, une julienne de légumes croquants, quelques pousses vertes, de la coriandre fraîche et à nouveau une sauce sucrée - salée. Un grand moment.

MOMOKA 011

Tartare de thon aux aubergines. C'est le plat qui nous a le moins plu. Il est vrai que je n'aime pas beaucoup le thon. Mais ce n'est pas tant le goût de ce poisson qui m'a gêné dans ce plat que le choix de servir ce tartare de poisson avec de l'aubergine confite. Le manque de contraste entre les textures (molles et un peu grasses) de ces deux ingrédients m'ont un peu déçue. Cette remarque n'engage que moi & Chéri-Bibi ... Nous avons malgré tout fini notre assiette!

MOMOKA 012

Hamburger. L'énoncé du plat nous a étonné au moment du service mais nous nous sommes régalés de ce plat à base de viande hachée servis avec des oignons confit.

MOMOKA 014

Poulet. Frit mais pas gras. Extra!

MOMOKA 015

Boeuf. Coupé finement, très tendre, servi avec une sauce légèrement sucrée: inattendu & délicieux.

MOMOKA 016

Aubergine. Sans doute cuite au four. Excellente.

MOMOKA 017

Riz au poisson & aux champignons.

MOMOKA 018

Sorbets kiwi, fruits de la passion, fraise, alcool de prune. Peu sucrés et très rafraîchissants en fin de repas. On pourrait presque parler de pré-desserts.

MOMOKA 020

Assortiment de desserts: moelleux au chocolat & aux haricots rouges & sa glace au caramel, gelée fondante à l'alcool de prune, blanc manger à la vanille & aux fruits de la passion, tiramisu au thé vert, crème caramel au thé vert, cheesecake au yuzu. Une véritable farandole qui permet de goûter à tous les desserts de la carte (ou presque). On a forcément un préféré et un dernier de la liste mais il vous faudra aller sur place pour faire votre choix!

MOMOKA 022

Restaurant MOMOKA, 5 Rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 PARIS - Tél 01 40 16 19 09

Métro: Liège ou St Georges ou Trinité d'Estienne d'Orves